CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

" Hope K. "
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Entrain de faire des câlins à Xander
Criminel présumé
Who am i !

Carte d'identité
Sexe/Age:: Garçon/16 ans
Animal: Lancelot (Diable de Tasmanie)
Armes:

Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !]

MessageSujet: Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !] Jeu 9 Juin - 22:48

DOSSIER KOROSU.
ASSASSIN: KYOSUKE HOPE.



Nom : Kyosuke
Prénom: Hope
Age: 16 ans
Sexe: Mâle
Nationnalité: Je suis Danois, le Danemark c'est cool !
Orientation sexuelle: Bisexuelle. Mais c'est déjà trop tard... je suis déjà avec quelqu'un ! ~

Groupe: Combattant
Spécialité/Rôle://
Arme(s):  Une Claymore plus une petite arme à feu: Un 9mm beretta avec pointeur laser. (On me la donné récemment donc je ne sais vraiment l'utilisé, je ne me sert donc pour le moment que de ma Claymore...)
ID - Inigo/Laslow Fire Emblem awakening/Fates


Co-équipier animal: Lancelot


Espèce: Diable de Tasmanie
Age: 3 ans
Sexe: Mâle
Spécialité/Particularité: Se blesse souvent vers le museau, alors il n'arrive pas à utilisé tout le potentiel de ce sens. Est un peu plus gros et grand que les autres de son espèces et utilise ses oreilles merveilleusement bien. Il à de petits yeux dorés qui brille durant la nuit.


PHYSIQUE

Je suis d'un physique peu anodin, je ressemble à ma famille, c'était utile de le dire ? Bref, j'ai un beau visage d'ange qui cache très bien mon passer, de grandes oreilles aussi, et deux yeux d'une couleur proche du marron, mais si pale que cela tourne au mauve, du jamais vue. J'ai des cheveux châtain claire, trop clair car chez moi tout change de couleur, ils sont presque blanc… J'ai toujours un gros et grand sourire scotché au visage, les seuls jours ou je ne souris pas sont rares, sûrement que je devais être plus que contrarier.
Je suis assez grand pour mon âge, enfin je crois, je suis fière de moi car depuis que je suis tous gamin les filles étaient plus grandes que moi… D'ailleurs j'en croise encore ! Et au passage je ne suis pas gros ou même maigre, je suis entre les deux, dans un poids qui me convient très bien.
Mes vêtements sont assez simplets, pour dire je porte un très léger manteau, je pourrai même appelé ça une veste je pense. Elle est tellement longue que je dois mettre une ceinture, qui ne sert à rien, pour ne pas avoir l'air de flotté dedans, je suppose que sa marche ! Sa fait une sorte de petite jupe, je possèdes aussi deux très longs gants en cuire couleur bleu royale, la lanière brûle un peu, je dois pensé à les changés un jour… Mon pantalon est fin et de couleur noir, il y a même quelques plumes blanches qui y sont accrochés pour aucune réelle raison. Mes chaussures sont de longues bottes couleur crème qui sont très confortable et me permettent de faire des bon de chats pour fuir sans manière. J'ai aussi un boucle d'oreille sur l'oreille gauche.
CARACTERE

Je n'ai pas forcément envie de parlé, en tout cas, pas maintenant. Mais ici c'est une coutume, je ne peut donc pas m'en défaire et m'évadé pour ensuite m'enfuir lâchement. Je vais devoir parlé crûment , je vais essayé de décrire mon caractère aux mieux. Par la suite, le temps me donnera vos avis.  
Je ne suis guère ''méchant''. Par méchant j’entends bien sûr violent ou même dans un langage peu fleurit, il n'est certes pas des plus beau, mais j'ai appris à bien parlé et bien me comporté.
Je ne suis pas timide, du genre à resté dans mon coin. Je ne suis pas discret et suis comme le disent mes compagnons, j'adore travaillé à plusieurs, très tête en l'air. Mes armes peuvent être encore dans mes mains que je ne m'en rendrai pas compte…
Je suis du genre à rire pour un rien, à parlé pour ne rien dire. C'est tout moi, parlé c'est une secondes passions pour moi et personne n'a encore le pouvoir de me l'arraché. En tout cas j'espère que personne ne le peut.
Tout à l'heure je disais ne pas être violent, c'est vrai, je n'attaque pas pour rien et voir le sang d'une vie innocente coulée et tellement dégoûtant et écœurant. Je suis juste dans mes gestes, en tout cas m’a tête y crois. Reprenons, je ne suis pas violent et méchant. Par contre comme toutes les personnes de la guilde, enfin je suppose… Je ressent, en quelque sorte, un cruel plaisir à tuer et ouvrir la victime. Je suis en quelque sorte… Un peu sadique, voir même beaucoup. Mais je jure ne pas être macho, je pense être plus faible qu'un insecte quant un combat débute.
J'aime rire, les larmes m'énerve tant… Et pourtant je n'arrive pas, je suis trop sensible. C'est simple, j’essaie, même si cela dégrade mon nom et mon prénom, d'être le moins sérieux possible et d'être drôle. D'affiché sur le visage des gens un sourire, c'est pourtant une demande très complexes pour certains et si simple pour d'autre… Pour moi, c'était dur. Mais j'apprécie me transformé en clown, c'est amusant !  
Et dernier point, malgré que je refuse de l'admettre je suis pleurnicheur c'est dans ma nature, je suis un homme sensible et ce pour toujours... Snif !

HISTOIRE


Quand j'étais plus jeune, je ne mesurais pas l'intensité et la signification d'être un mouton. Je ne comprenais pas, je ne savais pas et surtout continuais d'en être un, mais ne sachant aucunement ce que signifiait cette phrase je n'arrêtais pas. Alors je suivais les autres, prenais pour eux, mais je n'en avait que faire. De toute façon j'étais très heureux ainsi et je ne souhaitait pas changé une seule chose. J'ai pourtant eu la malchance de voir ma seule famille dépérir cruellement, nous n'avions pas assez d'argents pour payez les soin de ma mère, ma seule mère… Celle que j'avais tellement aimé et apprécier. Celle qui ne souhaitait que de me voir m’affirmer et d'arrêté de resté l'ombre d'autres enfants…
Je l'aimais tant, j'étais sa seule priorité, elle ne me mettait jamais en deuxième positions. Je travaillais dur pour quelle soit fière. Mais je suivais encore des gens mauvais, des enfants moqueurs, pas envers moi mais envers d'autres. Je n'appréciais pas du tout alors je me taisais. Si ma mère apprenait ça je ne serai plus son petit ange.
Mais se que vous pensez tous est arrivé, la maladie qu'elle avait contractée c'était trop développée et elle en est morte. Je n'ai jamais voulu savoir ce quelle avait eut mais j'avoue que ma curiosité est assez grande. Je n'avais même pas douze ans quand cela est arrivé j'étais vraiment très jeune.   Je me suis retrouvé seul âgé de dix ans, la peur visible dans mes yeux, celle d'être seul à tout jamais. Je n'avais pas de père, je ne l'est jamais rencontré et je ne veux pas le voir il me dégoûte vraiment. D'une certaine manière personne ne m'écoutait j'avais peur d'aller les voir de leur parlé, je suis resté deux ans dans un orphelinat, les gens pensaient que je ne savais pas parlé ou que j'étais muet, alors même que je restais cloîtré chez moi, dans ma chambre qui était d'ailleurs la seul exceptions car normalement c'étaient des dortoirs pour plusieurs. Je me mettais à pleuré, les années filèrent aussi vite que le vent, tellement vite que je ne les avaient pas vue partir. Je voulais devenir fort, mais je n'arrivais pas à me motivé assez… Je restais seul, dans mon coin sans beaucoup y changé. Je ne mangeais pas parfois, c'est de là que je tiens ma forte résistance, je peux ne pas mangé pendant des jours… Avant de faire un malaise. Je me sentais mal, très mal cette année là, ma poitrine me brûlais tellement, ma tête était remplie de questions dont je n'avais et ne voulais pas la réponse et je n'arrivais plus à contrôlé mes gestes. Tous se que je voulais faire se retournais contre moi, je me mettais encore plus à l'écart des autres, à chaque fois les adulte essayaient de m'approcher, je ne les laissaient pas faire m’enfuyant rapidement. Je savais parfaitement à se moment là que quelque chose clochait avec mon raisonnement. J'étais souvent tenté d'aller dans la cuisine.
Les jours suivant étaient très ressemblant, je faisais mon possible pour évité les nombreux habitants de l'orphelinat, seul, sans amis, sans rien. Je sombrais de mon propre chef dans une sombre folie, une folie qui prenait de l’ampleur chaque jours et je ne savais pas pourquoi mais l'envie pas partir, de sortir et même de m'enfuir me tentais encore plus. Je devais faire quelque chose de mal, quelque chose que je ne regretterais pas, même si c'est pire que mal.
Alors très rapidement je me saisissais d'un des couteau de la cuisine et d'un pulsion non contrôlé mes pas se dirigeaient vers la porte d'entrée, pour moi de sortie. Et mon cerveau dictait de partir vers l’hôpital de la ville, je cachais l'arme dans mon dos mes, petites mains qui tremblaient à cause de la neige et mes joues très certainement rougies à cause de la température très froide…
J'arrivais alors à ma destination, j'avançais d'un pas lent à l’intérieur m’apprêtant à abattre le couteau sur des personnes innocentes mais je m'en fichais à se moment là ils méritaient tous d'être abattues par se couteau, de mes mains… Je ne voulais qu'une chose à se moment là. Vengé la mort de ma mère… Ils avaient refusés de la soignée pour une raison très bête. Je ne leurs pardonnerai jamais ! Quelques minute après je me sentais imprégné par l'odeur nauséabond du sang, en baissant la tête je pouvais voir mes pieds trempé dans une grande et profonde flaque de sang. Je ne m'arrêtais pas là, je continuais je voulais achevé tout le personnels qui travaillaient ici…
Je n'ai jamais réussi à trouvé les médecins, la police était arrivée avant. Ils n'avaient pas voulu en savoir plus. Mais j'avais réussi à partir, je n'étais plus à l'orphelinat. Mais je ne pouvais pas dire que l'endroit où je logeais actuellement était mieux, c'était même pire… Pourtant je ne regrettais absolument  pas mes actions passées !
Je ne pouvais plus bougé, en tout cas je n'en avais pas l'autorisation… Je ne pensais pas aux cadavres que j'avais vue, aux humains que j'avais tués. Ils étaient complètement effacés de ma mémoire les jours suivant. Mais j'avais eu la chance de ne pas y resté très longtemps      
Un jour, alors que la neige ne tombait plus. Des personnes beaucoup plus grandes que moi étaient venu me voir et me parlé. Je n'avais pas tout compris à leur charabia mais n'appréciais pas du tout l'asile où j'étais actuellement entrain de vivre, je souhaitai m'y échapper très vite. En y repensant je n'ai jamais réussi à voir leurs visages… Ils m'avaient raconté que si je les suivaient je deviendrais fort, très fort… J'y avait cru mais je n'avais pas pensé à comment ils allaient réussir un tel exploit. Arrivé la bas, moi qui avait dormis pendant un long moment du trajet je ne savais pas où je me trouvait alors comme premier réflexe pour moi… J'ai paniqué. Arrivé devant un grand et gros bâtiment j'ai souris en le voyant, et encore plus en voyant la peluche qui se trouvait sur la chaise du directeur. Je venais de quitter le Danemark pour un endroit encore plus sombre, mais en même temps… Avec une ambiance assez spéciale à treize ans, donc quelques jours après mon arrivé, ils m'ont donnés une bestiole bizarre qui ne semblait pas être adulte, c'était Lancelot bébé et il était vraiment très mignon ! C'est plus beaucoup le cas à présent… M'enfin, j'avais aussi subit une année entière d’entraînement avec des armes comme de grandes épées, je me débrouille assez bien maintenant, mais au début je n'arrivais même à la tenir j'ai donc commencé à manier de petites lames c'était beaucoup plus simple. L'année suivante alors que je touchais l'âge de quatorze ans j'avais commencé à élevé Lancelot il me rapportait de petite souries et aussi des rats, il avait beaucoup grandit et je devais ralentir pour qu'il puisse me suivre. Je ne pouvait plus le porté non plus.
À quinze ans j'appris enfin à me servir correctement de mes armes et les mission que l'on me confiais devenaient encore plus complexes pour moi. Mais c'est aussi cette année là que j'avais rencontré une incroyable personne, je ne faisais que l'admiré au départ. Mais je me suis mis à me sentir bizarre avec lui à mes côté… Zéro Ishitsugu, peut-être l'homme que j'aime ? Je n'en savais rien et je ne préférais pas me posé de question. À seize ans j'ai rejoint les combattant étant devenu très fort à l'épée. Et lui il y était déjà… Je n'avais pas eu la chance de faire de missions avec lui, il me rejetait tellement froidement, je voyais qu'il était comme ça avec touts le mondes…
J'enchaînais les missions pour pouvoir avoir la chance de lui parlé, mon comportement avait vraiment évolué à ce moment là. Je ne l'avais pas encore remarqué mais les gens avec qui je parlais l'avaient vue eux. J' avais ensuite compris que mes chances de pouvoir lui parlé étaient presque impossible. Je continuais quand même, cherchant une chance, il avait l'air de plaire aux fille… J'avais quand même réussi à le voir et à lui parlé de mes sentiment pour lui, il m'a très gentiment refusé. Mais j'étais bien décidé ! L’opération séduction entre deux massacre était lancé. Il n'y résisterait pas, impossible…  Et j'avais bien fais d'y croire, car quelques semaines plus tard il craqua et m'accorda m'a chance. Pour le moment je n'ai pas vécu plus de choses.
RÉSUMÉ (Beaucoup plus court que l'histoire):
 
 



QUI ES-TU ?

Pseudo: Sky, Shirou, Hope
Age: 14 ans ~
Sexe: Fille !
Comment as-tu trouvé la guilde? Vous allez tués la fonda' ? Oh! oh! Pas bien.
T'as les mots de passes pour rentrer? Validés par le corbeau bleu !
Quelque chose à dire pour ta défense? Je suis innocente monsieur le juge !

© Blue R. - Korosu RPG.






Désolée pour les fautes... :/
Revenir en haut Aller en bas
" Blue R. "
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 31/05/2016
Fondatrice
Who am i !

Carte d'identité
Sexe/Age:: 23 ans (Fille)
Animal: BN (Corbeau)
Armes:

Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !]

MessageSujet: Re: Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !] Ven 10 Juin - 10:19
Bienvenue Shirou !!
Bonne chance pour ta fiche, et n'hésites pas si tu as des questions !
Vive Fire Emblem O/*
Revenir en haut Aller en bas
" Lukas "
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 22
Co-fondateur
Who am i !

Carte d'identité
Sexe/Age:: 20 ans (♂)
Animal: Landers (loup)
Armes:

Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !]

MessageSujet: Re: Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !] Ven 10 Juin - 13:13
Bienvenue Shirou
Alors comme ça on prend Inigo? J'ai pas encore suffisamment avancé dans Conquest pour le rencontré avec Severa et Owain/Odin.
Enfin bon courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
" Hope K. "
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 09/06/2016
Localisation : Entrain de faire des câlins à Xander
Criminel présumé
Who am i !

Carte d'identité
Sexe/Age:: Garçon/16 ans
Animal: Lancelot (Diable de Tasmanie)
Armes:

Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !]

MessageSujet: Re: Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !] Ven 10 Juin - 15:06
Merci à vous deux !~
Viii ! J'adore Inigo et Corrin/Kamui alors je ne savais pas qui choisir entre les deux... Du coup j'ai fais au hasard et c'est tombé sur lui ! xD
J'ai en effet une question, si je veux proposé, enfin plutôt créer un autre personnage mais prédéfini. Je pourrai que quand je serai validé je suppose. Mais y'a t'il une certaine durée à respectée (Du genre un mois d'activité sur le fofo ?) Ou bien j'la balance comme ça ? (Cette prédef' est assez important pour pour mon personnage, même si c'est pas utilisé, j'le citerai assez souvent.)


EDIT: J'ai fini ! Dite moi ce que vous en pensez et ce que je devrai corrigées.
Revenir en haut Aller en bas
" Blue R. "
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 31/05/2016
Fondatrice
Who am i !

Carte d'identité
Sexe/Age:: 23 ans (Fille)
Animal: BN (Corbeau)
Armes:

Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !]

MessageSujet: Re: Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !] Sam 11 Juin - 21:47


DOSSIER ACCEPTE !

« Welcome to hell. »

Avant d'être officiellement le jouet du directeur il y a encore quelques étapes... En premier lieux, va rajouter ta tête au listing des avatars, sinon tu vas te faire usurper ton identité! Ca serait moche, hein!.

Après, tu dois demander un logement, sinon tu dors dehors! Tu peux être seul, avec un ou deux ami(e)s... C'est toi qui choisis !

Puis pour finir, tu peux aller créer ton journal de bord, (un genre de cahier de route où tu peux mettre tes RPs, tes liens,...) mais c'est pas obligé.

Tout est OK? Eh bien, à toi les demandes de RPs pour commencer à servir de joujou au directeur !

A bientôt pour une mission !
En espérant que tu ne meurs pas tout de suite...
Codage by Blue R. - Korosu RPG
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !]

MessageSujet: Re: Là où Hope part, l'espoir ne suit pas. [J'ai fini m'dame la prof !]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» HOPE ► L'espoir d'un jour nouveau
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Korosu :: Administration :: Les assassins :: Dossiers acceptés-